Cliquer sur le titre de la pièce choisie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léonie est en avance

Comédie en 1 acte de
Georges FEYDEAU

     Thème de la pièce

     Distribution

Mise en scène par
Jean-Pierre BERNARD

dans des décors de
Roger MAERTEN
assisté de Alain DEBLONDE

et des costumes de
Association "SAC au DOS"
Au cas où (Merville)
avec à la technique
Jacques MAREZ

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thème de la pièce

          Dans le confort de leur salon bourgeois, Léonie et Julien Toudoux sont en pyjama. Cramponnés l’un à l’autre, ils arpentent les tapis en ahanant : les jeunes époux - après huit mois de mariage seulement ! - s’apprêtent à vivre un heureux événement…
          L’arrivée de cet enfant indécemment pressé met tout le monde dans l’embarras. La présence envahissante d’une sage-femme particulièrement autoritaire, ajoutée à celle de beaux-parents aux intérêts décalés et aux caprices de la future maman, tout concourt à créer un climat d’exaspération générale.
          Pour chacun la nuit promet d’être longue !
          Léonie est en avance a été représentée pour la première fois le 9 décembre 1911 à la Comédie Royale à Paris.

Retour

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DISTRIBUTION
Léonie & M. Toudoux
Annette
M. & Mme Champrinet
Mme Virtuel
Florentine LEGRY & François MARTEL
Elodie BOLLIER
J-P BERNARD & Annie FONTAINE
Martine BECART

Retour

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Feu la mère de Madame

Comédie en 1 acte de
Georges FEYDEAU

     Thème de la pièce

     Distribution

Mise en scène par
Jean-Pierre BERNARD

dans des décors de
Roger MAERTEN
assisté de Alain DEBLONDE

et des costumes de
Association "SAC au DOS"
Au cas où (Merville)
avec à la technique
Jacques MAREZ

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thème de la pièce

          Cela aurait pu être une nuit tranquille. Madame se couchait, Madame s'endormait, Madame rêvait...
    Mais au lieu de cela, Monsieur rentre, éméché, du bal des Quat'-Z-arts. Scène de ménage. Madame en appelle à sa bonne, Annette, pour témoigner en faveur de sa beauté. Scène épique !
    Et l'on frappe à la porte pour annoncer la mort de la mère de Madame. Scène tragique...
    Les retournements de situation se succèdent et mieux vaut patienter jusqu'au baisser de rideau pour s'assurer des événements.
    Une fois encore, le Ciel peut attendre !
              Première représentation, à Paris, en 1908

Retour

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DISTRIBUTION
Lucien
Yvonne
Annette
Joseph
Dominique DAELDYCK
Marie-Hélène MAREZ
Elodie BOLLIER
Jean-Marc WATTRELOS

Retour

Haut de page